Rémi Korman

Bisesero Memorial, Rwanda

Politics of memory; Memorials, Commemorations, Archives, Genocide

Rémi Korman is a PhD researcher in History at the Centre for Sociological and Political Studies Raymond-Aron at EHESS. His doctoral work deals with the memory policy of the genocide. He has published numerous articles on the political management of the memory and heritage of the genocide (« Espaces sacrés et sites de massacres après le génocide des Tutsi. Les enjeux de la patrimonialisation des églises au Rwanda », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°137, janvier-mars 2018, p.155-167; « L’État rwandais et la mémoire du génocide », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°122, avril-juin 2014, p. 87-98).

www.rwanda.hypotheses.org; http://cespra.ehess.fr/index.php?2710

Rémi Korman est doctorant en histoire au Centre d’études sociologiques et politiques Raymond-Aron (CESPRA) à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Son travail de doctorat traite de la politique de mémoire du génocide commis contre les Tutsi au Rwanda. Il a publié de nombreux articles sur la gestion politique de la mémoire et du patrimoine du génocide, dont « Espaces sacrés et sites de massacres après le génocide des Tutsi. Les enjeux de la patrimonialisation des églises au Rwanda », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°137, janvier-mars 2018, pp.155-167 et « L’État rwandais et la mémoire du génocide », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n°122, avril-juin 2014, pp. 87-98. Il est membre du comité de rédaction de la revue Mémoires en jeu. Entre 2013 et 2016, il a travaillé pour le Réseau Memorha qui fédère sites, chercheurs et institutions dédiés à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Entre 2016 et 2018, il a été Ingénieur d’études au CNRS pour le programme 13-Novembre.