Philibert Gakwenzire

Stade Amahoro, 10 avril 2019. Présentation de la recherche sur le génocide des Tutsi au Ministère de la Jeunesse et du Mouvement Associative à l’occasion de la 25ème commémoration

Philibert Gakwenzire holds a PhD in History from the Université libre de Bruxelles in 2017. His dissertation analyses the Tutsi discrimination policy institutionalized in Rwanda before the genocide of 1994. He particularly focused on two communes: Rubungo and Gikomero. He is Lecturer at the University of Rwanda and authored several publications on the genocide against the Tutsi (Contribution à la gestion de la mémoire du génocide des Tutsi, 2010). He is a member of the Scientific Committee for Memorial Project of the victims of the Genocide against the Tutsi and Human Rights violation in Africa ( slavery, colonial repression, independence struggle at African Union Headquarters in Addis Abeba / Ethiopia. He is involved in several projects on writing the history of Tutsi at local, national and international levels.


Philibert Gakwenzire est docteur en histoire de l’Université libre de Bruxelles (2017). Il est professeur d’histoire et chef du département des lettres et sciences humaines à l’Université de Kibungo, au Rwanda. Il possède un diplôme de maîtrise en gestion du patrimoine culturel de l’université Senghor à Alexandrie (2005). Sa thèse porte sur les persécutions anti-Tutsi dans les communes de Rubungo et de Gikomero de 1960 jusqu’à 1994 et se base sur les ressources archivistiques des anciens bureaux communaux. Il a publié plusieurs articles de type monographique, notamment une réflexion sur l’idéologisation de la rivière de Nyabarongo. Il est l’auteur de plusieurs publications sur le génocide, dont Contribution à la gestion de la mémoire du génocide des Tutsi, Éditions universitaires européennes (2010). Collaborant avec plusieurs institutions nationales et internationales, il pilote actuellement plusieurs projets d’histoire monographique sur ce thème, travaillant avec des ministères et des entités administratives rwandaises. Depuis 2010, il est en outre membre du comité scientifique de mise en place du Mémorial relatif au génocide commis contre les Tutsi et à la violation des Droits de l’Homme en Afrique (esclavage, représsions coloniales, lutte pour les indépendances, coup d’etat, dictatures, etc). Ce Mémorial est en processus d’érection au quartier général de l’Union Africaine à Addis Abeba, en Éthiopie.